Pourquoi suis-je photographe?

Mis à jour le 30/04/2024 | Publié le 24/04/2024 | photographe entreprise, photographe mariage, photographe portrait, photographe voyage

Comme beaucoup de photographes, mon premier rapport à la photo a été de piquer l’appareil de mes parents. Chaque année je faisais beaucoup de photos de vacances ou de soirées entre amis. L’appareil de mon père était pratiquement plus souvent entre mes mains que celles de son propriétaire initial.

J’ai poursuivi une formation en droit de la défense et de la sécurité nationale (très spécifique n’est-ce pas?). La suite logique de ce parcours était les concours, notamment le commissariat aux armées. J’ai validé les écrits mais n’ai pu poursuivre suite à un léger souci de santé.

 

Le défi est relevé. Je reprendrai les rêves du petit Romain. (Il n’y a que moi pour offrir des photos dossiers de moi-même. Profitez de cette photo tant qu’elle est là.)

La photographie de voyage

Finalement, pour surmonter un deuil et cette déception, les voyages ont été la clé. Apprendre à voyager en acceptant l’inconnu avec une amie chère en Irlande m’a révélé à quel point la photo faisait partie de moi. Dans la foulée, j’ai pris un pass interrail afin de découvrir l’Europe en solitaire avec mon appareil photo. Durant 2 mois, je ne vivais que pour faire des rencontres et pratiquer la photo. Je reviendrai peut être sur ce voyage dans un autre article. Mes premières photos, en pleine conscience, ont donc été des photos de voyage et des photos de rue. Ma pratique photo du reportage commençait. Cette même pratique de la photographie se retrouve maintenant dans les reportages mariages que j’effectue : jouer avec les couleurs, les formes, la lumière.

Après l’interrail, je devais m’envoler pour le Japon. Mais il y eu un léger événement perturbateur : le covid. Annulation des billets, confinement dans une zone blanche, ont suivi. Durant un temps, j’ai tenté de reprendre la voie du droit. Plus je reprenais plus un refus instinctif naissait en moi. Je ne voulais pas subir des recrutements où je ne rencontrais aucun humain, à simplement enregistrer des vidéos pour répondre à une question écrite. Dans le même temps, je commençais à avoir des demandes de tirages photos de mes voyages.

 

Que faire ? Juste se lancer dans sa passion. Espérer en vivre ne suffisait pas pour l’esprit cartésien que je peux être. Je me suis formé : photo, marketing, administratif. Le chemin est long contrairement à ce que montrent les réseaux sociaux.

 

 

Photographe mariage et entreprise à Vannes

En janvier 2022, j’entamais ainsi mon inscription en tant que photographe d’abord sur Nantes puis sur Vannes. Ma volonté en photo : multiplier les rencontres humaines. Cela a toujours été un mantra. Dès mes études, je m’étais engagé dans plusieurs associations afin de rencontrer des gens ayant un but commun.

Ainsi chaque séance photo est une rencontre avant tout. Je pose souvent beaucoup de questions afin de comprendre ce qui anime mon modèle. De même, quand un artisan me fait confiance pour capturer son don, je ne suis qu’admiration. Je suis curieux. Découvrir des univers et des personnalités est ce qui m’anime. Je veux pouvoir capter toute la magie afin de montrer ma perception de la réalité sur ce que vous êtes.

Cela se retrouve ainsi dans mes reportages photo de mariage. J’aime prendre le temps de vous rencontrer, nouer une vraie relation avant votre union. Plus j’en sais sur vous plus il m’est facile d’immortaliser de manière spontanée votre cérémonie. Tout est question de rencontres, de découvrir votre personnalité.

Il en va de même quand je prends en photo votre entreprise et vos savoir faire. Je tiens à vous rencontrer afin de comprendre vos valeurs. Ma volonté est de créer une série de photos qui soit propre à votre entreprise. Je ne veux pas que les photos illustrant votre activité soient comme une publicité de cinéma : oubliable.